Parents de génie

Et voilà, un de plus.
Il n’est pas attentif en classe (ni chez lui), il répond toujours à côté, il fait ses devoirs quand bon lui semble, mais il y a quelque chose, c’est sûr !
D’abord, il fait toujours ses exercices justes à l’oral. Pas de sa faute si en passant à l’écrit, ça foire.
Ensuite, il a été testé, on attend les résultats.
Enfin, quoi qu’il se passe, ce n’est jamais sa faute : sa mère ne le surveillait pas, son père jouait à l’ordinateur, une mouche est venue se poser près de lui et ça l’a déconcentré… Et en classe, ça ne l’intéresse pas, alors il n’a pas envie de faire d’efforts. mais quand ça l’intéresse, vraiment, ce gosse est un génie.

Avec lui, je dois en être à au moins 15 génies dans ma classe.
C’est de ma faute si je ne sais pas exploiter au mieux leurs capacités…

Au fait, s’ils n’étaient simplement pas scolaires ? (mais bon, je n’ai pas encore osé parler de cela aux parents concernés…)