Down and up…

« Down » (ou pas ?) : Une maman a envoyé une lettre à Zebigboss pour lui demander de NE SURTOUT PAS mettre son 2ème enfant dans ma classe. Elle aurait pu dire que la relation avait été difficile (c’est pas faux…). Mais elle a insisté en expliquant que sa fille, bonne élève (voire très bonne élève) n’avait rien compris durant son année passée avec moi, que tous les soirs elle avait dû reprendre les leçons, chose absolument pas aisée étant donné que rien n’était compréhensible, le vocabulaire nouveau pas expliqué… Et qu’elle souhaitait que son rejeton aille dans une classe avec une enseignante de la trempe de son enseignante actuelle…

Zebigboss m’a demandé ce que j’en pensais… Et bien, vue la maman, je n’aurais sûrement pas demandé à avoir le rejeton dans ma classe. Mais là, je souhaite vraiment bon courage aux collègues qui vont se farder la maman (parce que le gamin, il est sympa, je crois…).

« Up » : Un loulou est venu me voir pour savoir ce que je voulais comme cadeau à la fin de l’année… C’est bien la première fois qu’on me demande ça… 😀

Publicités

Les « nouveaux » rythmes

Depuis septembre 2013 pour les premiers, septembre 2014 pour les derniers, nous avons tous adopté des nouveaux rythmes scolaires avec obligation de travailler le mercredi matin avec les bambins.

La commune où je bosse a fait le choix de regrouper toutes les activités sur une après-midi (donc, au final, on bosse 8 1/2 journées de 3 heures, exactement comme avant la réforme, mais chut, faut pas le dire…). Le temps de la « pause méridienne » est aussi géré par les animateurs du périscolaire. Et là, ça commence à être difficile.

On savait déjà qu’il y avait des problèmes de locaux , puisqu’on reste tous pour bosser à midi (correction des cahiers, des évaluations, préparation de l’aprèm…).
Les locaux appartenant à la mairie, on est obligé de laisser les salles de classe. Tant pis pour les cahiers à trimballer, la classe qu’on ne peut pas préparer avant 13h10.

Mais depuis plusieurs semaines, on a des problèmes de respect des règles (celles-là même que nous nous échinons à mettre en place toutes les années…) :
– pas chewing-gum à l’école (oui, mais l’animateur X il en mange tout le temps).
– pas de ballon en cuir (oui, mais pendant la cantine et à l’étude, les animateurs ont dit qu’on pouvait).
– en cas de conflit entre les élèves, on ne règle pas ça avec les poings, on vient voir les adultes (oui, mais à la cantine, quand on le dit aux animateurs, ils ne font rien).

Déjà que bosser avec ces nouveaux rythmes, ce n’était pas simple : fatigue des enfants, une impression de courir encore plus pour ne pas être « trop à la bourre » dans le programme. Mais quand en plus on doit gérer les conflits qui naissent à la cantine, pendant les activités, on ne s’en sort plus.
Nous devons rencontrer prochainement le directeur, les animateurs et le responsable de la mairie, espérons que cela porte ses fruits…

Promenons-nous dans les bois

Une petite sortie était prévue de longue date MAIS un rappel dans le cahier de liaison précisait que « la météo prévue semblait très incertaine. Il serait donc bien de prévoir des vêtements chauds et un imperméable. »

Lors de la sortie, j’ai eu droit à 3 gamines en jupe avec des ballerines, dont une sans collant !
Et je crois avoir atteint environ 7 gamins qui ont eu froid (juste un T-Shirt sous une veste en jean par exemple…).

Je reste un peu dubitative… J’aurais pu comprendre que les parents aient oublié la sortie si j’en avais parlé 2 semaines avant. Mais là, c’était 3 jours avant.
Je ne vais quand même pas appeler tous les parents le matin, non ? :-/

Erreur de frappe (ou pas)

Histoire : Rome, le mode de vie des Romains.

« Les Romains portent des toges…
– Maîtresse, tu t’es trompée quand tu as écrit : ce sont des tongs, pas des toges… »

Vraiment, j’me suis trompée ?…

De l’attention

Changement dans l’emploi du temps : une collègue absente, impossible de décloisonner.  Cela a bien perturbé une dizaine d’élèves, car ils ont été incapables de suivre la présentation écrite au tableau. Rafale de questions…
– On saute des lignes ?
– On écrit en ligne ou en colonne ?
– On souligne en rouge ou en bleu ?
– On écrit les réponses en noir ?
– On corrige au stylo vert ?

On est le 18 mai pourtant, non, pas le 2 septembre, rassurez-moi ?

Et puis, cerise sur le gâteau : sur trois élèves devant me rendre une punition (donnée vendredi…), aucun n’a été capable de la faire correctement :
– Je n’ai pas eu le temps…
– Je ne savais pas faire (oui, en même temps, conjuguer le verbe faire au présent, futur et à l’imparfait, ce n’est pas dans le cahier outil…)
La dernière, au lieu de conjuguer, m’a copié la phrase à l’infinitif…

Zen, soyons zen !

Là où il y de la gêne…

Nous avons une activité qui nécessite un accompagnement régulier de la part des parents, avec un transport en bus.
A la fin de la séquence, les élèves montreront leurs progrès aux parents.

Chaque semaine, c’est la croix et la bannière pour trouver deux parents accompagnateurs. A chaque fois, la veille, je suis obligée de mettre un mot dans le cahier de texte. Et je rame vraiment pour trouver ces deux personnes.
Et bizarrement, le planning est déjà plein pour la dernière séance : j’ai même deux parents qui se sont inscrits « en dehors » des cases, histoire de montrer qu’ils pourraient être là, afin de voir leur chère tête blonde progresser avec grâce et aisance dans ce milieu qui n’est pas le leur habituellement. Parents qui souhaitent bien sûr profiter du trajet en bus, sans se prendre la tête avec leur voiture…

Et là, je ne me suis pas privée : j’ai mis en mot dans le carnet de liaison de chaque enfant concerné, en expliquant au parent que non, je ne les prenais pas en accompagnateur, que les deux places du car étaient réservées aux parents qui s’étaient donné la peine de venir au minimum une fois nous accompagner.

J’attends les réactions…

Des vacances

En 2015, ce loulou est parti :
– en Birmanie pendant les grandes vacances.
– à New-York pour les vacances de Noël.

En 2016 :
– Cambodge en avril.
– Brésil cet été…

J’ai posé une question un peu bête :
« Ils ne sont pas enseignants tes parents, hein ?…
– Non… »plage-cambodge

Previous Older Entries