J’attends de vous

C’est ainsi qu’a commencé un entretien avec un parent.

« Etant donné la particularité de mon enfant, j’attends de vous que vous le mettiez en valeur, que vous le sollicitiez et que vous compreniez bien que s’il ne participe pas, ce n’est pas de sa faute. S’il n’écoute pas à certains moments, c’est qu’il a été tellement concentré juste avant que son cerveau est incapable de le faire plus longtemps. J’attends donc de vous… »

Là, j’ai recadré le parent, en lui expliquant que je n’étais pas préceptrice, que j’étais enseignante, et que son fils était dans un groupe. Et que malgré toute ma bonne volonté, je ne pouvais pas accorder à son très cher rejeton plus d’attention que les autres, qui eux aussi, avaient des besoins !