De l’accent

J’étais extrêmement étonnée, lorsqu’en classe verte, nous avons visité des crottes et avons observé des grottes d’animaux.

Pourtant, on n’est pas en Alsace ! 🙂

En classe verte

Tu peux croire qu’en classe verte, tes élèves vont être plus tranquilles, plus calmes, parce qu’ils sont en dehors du contexte familial.
Tu te dis que La Terreur va s’assagir, qu’il va écouter les consignes. Mais non. 3 jours durant, il a été odieux : incapable d’écouter les consignes, de respecter les règles de sécurité, de se tenir tranquille dans la chambre. Il ne pensait qu’à une seule chose lors des balades : écraser diverses insectes et autres araignées, les limaces… Il prenait un malin plaisir à effacer les traces des animaux sauvages, histoire que les copains n’en profitent pas.
La Terreur a fêté son anniversaire durant notre séjour. Je lui propose donc d’appeler ses parents. Je n’arrive pas à joindre sa mère, alors je lui propose d’appeler son père. Sa réponse fut la suivante :
« Et pourquoi ? Il n’a pas voulu m’offrir un jeu Nintendo pour mon anniversaire. »
Ok. No comment, tellement j’ai été sidérée.

Sinon, j’ai pensé aussi que mon autre élève qui est totalement inattentif, pourrait se concentrer un peu. Et bien non. A part essayer de choper les insectes, il a été incapable de se concentrer sur un quelconque sujet. Il a été pénible, plus que pénible… Et je n’ai pas été la seule à le dire, tous mes accompagnateurs étaient d’accord.

Je crois que cette classe verte sera la dernière avant bien longtemps, parce que cette année, j’ai vraiment été vannée.