Chaises musicales

Fermetures de classes obligent, nous sommes dans un beau pétrin en ce moment, entre les doubles-niveaux qui vont se créer, les 3/4 temps, les 1/2 temps, les congés maternité, la décharge de direction…

Une chose est sûre : en septembre prochain, je devrai quitter mon niveau, j’aurai sûrement un double-niveau, et qui plus est je vais surement devoir changer de bâtiment.

Selon mon directeur, ce qui compte, c’est l’AGS… Et selon les syndicats, il n’y a pas de règle, il vaut mieux s’arranger avant de voir avec l’inspecteur de circo.  Et que dira-t-il ? Fera-t-il comme l’administration ? Dernier arrivé, dernier servi ?

Si c’est le cas, je ne serai pas la dernière arrivée, mais si l’AGS compte, je suis le « bébé » de l’école, et donc, je me ferai avoir en beauté.

En tout cas, je ne serai plus la gentille Little Girafe, au vu de ce que m’a sorti une collègue…
« Bon, ben c’est à vous de jouer les jeunes,  va falloir assurer le double niveau, hein, parce que vu mon ancienneté, ce n’est pas moi qui vais m’y coller. Mais courage, hein. »
Ma réponse, dorénavant, ce sera « Oh, ben moi, je n’y connais rien, vu mon ancienneté, alors tu vas te débrouiller seule, comme une ancienne, hein ! « 

Publicités

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. BRETAUD
    Fév 11, 2011 @ 19:34:28

    Double niveau ? C’est le Pérou ! Moi j’en ai 4 de niveaux dans ma classe avec 29 élèves … Je m’en vais de ce pas demander ma prime au mérite au sieur Châtel.

    Réponse

  2. Little Girafe
    Fév 12, 2011 @ 14:15:45

    Je sais pertinemment que j’ai été plus que mieux lotie depuis que je suis enseignante.
    Ce qui me gonfle profondément, c’est que pour certains cas d’aucuns veulent faire jouer l’ancienneté de service, et dans le même temps jouer sur l’ancienneté dans l’école.
    Soit c’est l’AGS pour tout le monde, soit c’est l’ancienneté dans l’école, il n’y a pas deux poids deux mesures !

    Réponse

  3. Gus
    Fév 15, 2011 @ 07:49:35

    Hello,

    Je ne suis pas enseignant, mais je me souviens que dans mon petit village, c’était « classe unique ».
    Un seul instit, pour toutes les matières, du CP jusqu’au CM2.
    Au total, nous étions environ 25 enfants. Tout ça n’est pas si vieux, je suis de 1978.
    Double niveau, ça doit être gérable, à condition de ne pas avoir plus de 10/12 bambins par niveau.

    Ceci étant, il est clair que le nombre de fermeture de classes est inadmissible.
    L’état dépense des millions pour « sauver » l’industrie (privée !) du disque avec Hadopi, mais ne fait rien pour l’éducation … c’est pitoyable.

    Réponse

  4. Little Girafe
    Fév 16, 2011 @ 07:12:20

    @Gus : le double niveau n’est pas une horreur en soi.
    C’est juste que dans mon école, tout le monde se la joue très « perso », et que non content de refiler le double niveau, certains voudraient alléger également le leur, quitte à charger le cours double. Dans ce qui est prévu pour mon école, le double niveau aurait la répartition 6/17 (donc clairement déséquilibré), pour un total de 23, alors que les cours simples seraient à 25 / 26.
    Je sais que c’est pinailler, mais je me rends en fait compte que malgré le beaux discours, enseigner, c’est chacun dans son coin, et débrouille-toi seul.

    Réponse

  5. Rétrolien: De la composition des classes « Ma vie de Prof

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :